DES PRIX EN BAISSE AU RAYON FRUITS & LÉGUMES

Changement de grossiste et arrivée des nouveaux producteurs en direct

Depuis Janvier, nous avons changé de grossiste Fruits et Légumes.

Depuis l’ouverture de l’épicerie, nous nous approvisionnions jusqu’ici en fruits et légumes auprès d’un grossiste dans l’objectif de nous tester :
la commission Achats avait ainsi opté pour une démarche progressive, préférant traiter en premier lieu avec des grossistes, pour ne pas mettre en danger la pérennité financière de la coopérative, ni celle des petits producteurs qui auraient pu se retrouver avec des productions non écoulées. À l’époque, nous n’avions aucune idée des volumes que nous allions vendre, n’ayant qu’une approche théorique des ventes.

Cependant, l’objectif de notre coopérative étant de nous approvisionner au maximum auprès de producteurs locaux, nous nous apprêtions à remplacer progressivement les références-produits de notre grossiste par celles des producteurs avec qui nous avions pris contact.

Alors que nous avions programmer avec les producteurs, soit de monter en volume progressivement, soit de planter pour nous directement, un obstacle est venu contrecarrer nos plans : le grossiste avec lequel nous traitions a décidé d’augmenter le franco (seuil permettant de ne pas payer les frais de port)

Nous avons finalement décidé de mettre fin au contrat pour nous orienter vers un autre grossiste, Bio Rennes, dont le franco est moins important, permettant ainsi de mener à bien notre mission.

Peut-être est-ce un mal pour un bien, car certains de leurs prix sont davantage lissés, et sont certainement globalement plus intéressants : surtout dans le cas de la productions locales, car l’ancien grossiste répercutait des coûts en logistique et transport de marchandises assez importants. Nous avons également une meilleure lisibilité sur la provenance des produits !

Pour ce qui concernent les producteurs en direct de fruits et légumes : nous avions déjà intégré Frédéric qui nous propose un large choix de pommes en Biodynamie ! Les Agrumes nous proviennent directement d’une coopérative au nom farfelu, Galline Fellici (Les Poules Heureuses), mais dont les saveurs nous réveillent les papilles ! 🙂

Peut-être l’aurez-vous remarqué, mais nous venons également de faire entrer la production d’un producteur, Camille Valbonesi, dont la Ferme est située à la Mézière. Il nous fournit déjà en épinards, oignons rouges, céleri rave et chou rouge…

Prochainement, nous pourrons accueillir également la production d’un autre Frédéric, dont l’exploitation est située à Chantepie. Sa production de saison compte un large choix : Chou Kale, Chou de Lorient, Poireaux, Pomme de Terre, Betteraves Rouges, Navets, Radis Noir, Topinambour, Rutabaga, Oignon Jaune, Echalottes, Courge Marina…

Et dans les mois à venir, nous accueilleront également la production de deux jeunes maraîchers fraîchement installés, toujours à Chantepie, et dont les produits nous arriveront progressivement au cours de l’année 2020.

La commission achats

Commande colis de veau Le chant du Blé

Élevage en plein champ de Nantaises

Lisa et Olivier proposent de la viande de veau bio Nantais en direct de leur ferme certifiée bio une fois par mois. Cela peut être un demi-colis (env. 5 kg) ou un colis entier (8 ou 10 kg). Il y a une dizaine de colis par mois en vente, donc des pré-commandes sont prises par ordre d’arrivée.

Pour réserver votre colis, contactez directement la ferme au chantduble@gmail.com.

Une fois la réservation confirmée, Lisa vous informera de sa date de livraison, les colis seront déposés dans les frigos de l’épicerie à votre nom, vous n’aurez plus qu’à passer les récupérer et à régler en caisse.

Continuer la lecture de « Commande colis de veau Le chant du Blé »

Le chant du Blé

Lisa et Olivier Clisson sont installés sur une petite ferme certifiée bio de 18.5 hectares à Parthenay de Bretagne.

Olivier est paysan-boulanger de profession. Il a besoin de récolter le blé et le seigle de ses champs pour faire du bon pain bio. Il moud la farine sur son propre moulin, et fabrique du pain au levain, cuit au feu de bois, à la ferme.

Pour que la récolte des céréales se passe bien, il a aussi besoin du fumier de ses splendides vaches Nantaises. Le fumier lui sert à fertiliser les sols de ses champs. Ceux-ci sont alors plus riches et mieux nourris.

Leur système d’élevage agricole : la bio-dynamie. Une agriculture qui permet de régénérer les sols, les plantes, la qualité des aliments. Une agriculture qui considère la ferme, et plus généralement la terre, comme un écosystème vivant.

Olivier est aussi arboriculteur. Il a maintenant environ 2500 plants depuis son installation, vergers, haies, et petits fruits.

Lisa et Olivier souhaitent soutenir notre projet. C’est pourquoi  nous aurons un arrivage de viande de veau le mercredi 27 novembre, abattue à l’abattoir municipal à St Aubin d’aubigné, puis découpée chez TVR, atelier de boucherie à Domagné. Nous serons amenés à avoir une fois par mois un peu de leur production dans notre épicerie à partir du mois de janvier, et aussi quelques colis de viande pour les coopérateurs intéressés.

Les vaches qu’ils élèvent sont aux champs toute l’année avec le taureau, à brouter l’herbe ou le foin en hiver. Il n’y a pas d’intervention productiviste, les veaux naissent donc aux champs.

Les veaux sont uniquement vendus en circuit court.

Ils sont soutenus par 2 Amaps (Amapopote, Pace à l’Amap), et sont fondateurs et bénévoles au www.leclicdeschamps.com

Olivier est aussi militant auprès de la Confédération Paysanne, administrateur au Mouvement de l’Agriculture bio-dynamique, à la FR CIVAM (réseau qui met en lien agriculteur, ruraux, et société civile, pour promouvoir une agriculture plus économe, autonome et solidaire, visant à nourrir, préserver et employer dans les territoires), et formateur en agriculture biodynamique au CFPPA de Segre afin d’accompagner la génération future.

N’hésitez pas à prendre le temps de jeter un oeil sur leur page facebook ;-), Olivier y met pleins de choses intéressantes sur ses animaux, son exploitation, son travail au quotidien: https://www.facebook.com/lechantduble/  

Portrait de nos producteurs : Les poulets de la Marquise de Sonia Debroux

En avril 2018, Sonia Debroux rachète partiellement une partie des terres de Mr et Mme Pouly, installés depuis 2010 en exploitation biologique de poulets à Saint Just, à coté de Pipriac. Après 4 années de formation, de stages, de recherche de terre, de recherche d’aides de financement, elle trouve enfin de quoi s’installer. Avec l’aide de son conjoint Jean Marie Coudray, et de leur collaborateur François Lavieille, l’exploitation de Sonia « les poulets de la marquise »voit le jour.

Continuer la lecture de « Portrait de nos producteurs : Les poulets de la Marquise de Sonia Debroux »