Parlotte #2 : Digérer, connaître son corps et adapter sa nourriture.

Nouvelle Parlotte en visio avec Marie-Paule Lecoq coopératrice-nutritionniste :

DIGÉRER
Connaître son corps, adapter sa nourriture

Descriptif : 

Une invitation à raconter les étapes de la digestion vous est proposée. Ce voyage en vous même permettra de faire lien avec votre corps, localiser vos organes, connaître leur forme, leurs besoins, saisir les relations qu’ils entretiennent entre eux, que vous entretenez avec eux et se laisser offrir des conseils alimentaires et d’hygiène de vie à chaque étape de la digestion.

Quand ? Le 1er décembre à 19h

L’association Breizhipotes, quoi de neuf en novembre ?

Les parlottes !

Les parlottes, c’est quoi ?
C’est une discussion avec un invité autour d’un sujet qui concerne les coopérateurs.

Jeudi 12 novembre, Breizhipotes s’est adapté au confinement, pour sa première Parlotte, nous étions tous à distance, derrière notre ordinateur en facebook live pour recevoir Michaël Hardy, maraîcher sur la micro ferme urbaine Perma G’Rennes.

Nous avons abordé la permaculture en tant que concept global qui peut, nous l’avons vu, pleinement s’adapter à l’échelle de Breizhicoop. Pour ceux qui n’ont pas pu être présent la vidéo est toujours disponible ici.

La deuxième Parlotte est déjà en préparation, elle sera annoncée sur le site et le Facebook de Breizhicoop ainsi que par affichage dans l’épicerie.

Si vous avez des sujets qui vous intéressent et des intervenants que vous souhaitez faire découvrir aux coopérateurs, n’hésitez pas à écrire à l’adresse mail de l’association association{@}breizhipotes.fr ou à laisser votre message et vos coordonnées au Bénévole Ressource dans l’épicerie.

Retour sur la balade associative :

Co-organisée le 23 septembre 2020 par les associations Breizhi’potos& Alternatiba

À la découverte d’acteurs engagés de l’ESS au Blosne !

Mercredi 23 septembre s’est tenue une balade associative au cœur du quartier du Blosne.

L’origine de cette balade est venue d’un partenariat entre l’association Breizhipotes et l’association Alternatiba afin de co-organiser une balade-découverte des acteurs de l’ Économie Sociale et Solidaire au Blosne, et ce, dans le cadre de la Fête des Possibles.

La Fête des Possibles est un événement national qui se déroule chaque année sur une à deux semaines selon les localités.

A Rennes, elle est portée à l’échelon local par l’association Alternatiba. L’édition 2020 s’annonçait prometteur ! Malheureusement une large partie des animations et festivité ont dû être annulées à cause des mesures sanitaires. Mais pas la balade qui permettait de conserver les mesures de distanciation ! Une chance pour nous !

Le Village des Possibles, en temps normal, est le principal temps fort de la semaine, et permet à différents acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire et du monde associatif, engagés dans les transitions, de faire connaître leurs actions.

Ainsi chaque année, les membres de la coopérative Breizhicoop et de l’association Breizhipotes participent en tenant un stand pour faire connaître le projet de supermarché coopératif et participatif.

Et cette année, au regard de l’effervescence au Blosne avec l’émergence de nouveaux acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire, les associations Breizhipotes et Alternatiba ont jugé opportun l’idée de délocaliser du centre ville des animations et faire ainsi connaître leurs initiatives directement sur le terrain, en plein cœur du quartier.

Guidé par Jean-Luc Valentin, un habitant du quartier de longue date, et notoirement très investi dans la vie associative (administrateur de L’AMAP Monde), nous avons déambulé dans le quartier. Jean-Luc, excellent guide, s’est prêté au jeu de nous faire visiter les moindres recoins de ce quartier implanté au sud de la ville de Rennes. Une véritable mémoire vivante connaissant chaque détail de l’histoire, les anecdotes et les projets futurs du quartier.

D’étape en étape, nous avons parcouru un grand nombre d’associations et de nouveaux acteurs de la vie sociale et économique du quartier. Tout d’abord, le Ptit Blosneur, la conciergerie sociale de quartier ; L’établi des Mots, une librairie indépendante cumulant une grande diversité d’ouvrages sur l’ESS ; Merci Babeth, un groupement d’achat ; les Cols Verts, la ferme urbaine du Blosne ; la Grenouille à Grande Bouche,un restaurant participatif original et plein d’énergie ; l’association Avenir, coopérative et centre cultuel et culturel islamique ; Quartier des Ondes, la radio associative du Blosne ; l’AMAP Monde ; et enfin Breizhicoop, la superette coopérative et participative de Rennes !

L’équipe de la radio Quartier des Ondes a réalisé un reportage radio que vous pouvez réécouter sur leur site internet : Quartier des Ondes (bientôt disponible).

Enfin, un correspondant pour le Blog Info la Poterie a rédigé plusieurs articles sur la Balade associative du Blosne. Un grand merci à lui !

Fort du succès de cette journée, l’association Alternatiba a déjà fait connaître sa volonté de reconduire l’expérience !

CONCOURS DE RECETTES

Notre concours anniversaire est comme le confinement .. prolongé jusqu’au 11 mai. Participe et tente de gagner un panier surprise rempli de produits locaux présents dans nos rayons !
Breizhicoop vous propose de dessiner votre meilleure “recette de confinement”. Petite contrainte, la recette doit contenir de la farine ! Comment participer ?

Imprime l’image en A4.

> Dessine et écris ta recette (ingrédients, quantités, étapes, temps et température du four)

Prends la en photo

Puis partage ta recette sur ton mur facebook, sur le mur facebook de tes parents, en taguant Breizhicoop ou si tu préfères par mail à recettes@breizhicoop.fr

Un comité de très grandes professionnelles de la gourmandise se réunira pour élire le ou la gagnante.

Bonne chance

Recette d’un Gâteau au yaourt de Noël

Gâteau au yaourt de Noël

Marie-Françoise
Temps de préparation 10 min
Temps de cuisson 45 min
Temps total 55 min
Type de plat Dessert, Goûter
Cuisine Traditionnel
Portions 6 personnes

Equipment

  • Moule à cake
  • Four

Ingrédients
  

  • 1 pot yaourt
  • 2 pots sucre
  • 3 pots farine
  • 2 œufs
  • ½ paquet levure
  • 1 c. à soupe gelée de coing ou gelée de pommes
  • 1 c. à café miel de chataigner

Instructions
 

  • Battre les œufs avec le sucre
  • Ajouter la farine, la levure puis le yaourt et incorporer la gelée et le miel (ces deux derniers vont colorer la pâte et donner un goût ressemblant à celui du pain d’épice)
  • Mettre la pâte dans un moule à cake beurré.
  • Cuisson 30 à 35 minutes (180°) dans un four préchauffé pendant 10 mn
  • Bonne dégustation !

Notes

Pour un Café ou thé gourmand ou au goûter ou en dessert accompagné de gelée de coing ou de pommes.

Commande colis de veau Le chant du Blé

Élevage en plein champ de Nantaises

Lisa et Olivier proposent de la viande de veau bio Nantais en direct de leur ferme certifiée bio une fois par mois. Cela peut être un demi-colis (env. 5 kg) ou un colis entier (8 ou 10 kg). Il y a une dizaine de colis par mois en vente, donc des pré-commandes sont prises par ordre d’arrivée.

Pour réserver votre colis, contactez directement la ferme au chantduble@gmail.com.

Une fois la réservation confirmée, Lisa vous informera de sa date de livraison, les colis seront déposés dans les frigos de l’épicerie à votre nom, vous n’aurez plus qu’à passer les récupérer et à régler en caisse.

Continuer la lecture de « Commande colis de veau Le chant du Blé »

Le chant du Blé

Lisa et Olivier Clisson sont installés sur une petite ferme certifiée bio de 18.5 hectares à Parthenay de Bretagne.

Olivier est paysan-boulanger de profession. Il a besoin de récolter le blé et le seigle de ses champs pour faire du bon pain bio. Il moud la farine sur son propre moulin, et fabrique du pain au levain, cuit au feu de bois, à la ferme.

Pour que la récolte des céréales se passe bien, il a aussi besoin du fumier de ses splendides vaches Nantaises. Le fumier lui sert à fertiliser les sols de ses champs. Ceux-ci sont alors plus riches et mieux nourris.

Leur système d’élevage agricole : la bio-dynamie. Une agriculture qui permet de régénérer les sols, les plantes, la qualité des aliments. Une agriculture qui considère la ferme, et plus généralement la terre, comme un écosystème vivant.

Olivier est aussi arboriculteur. Il a maintenant environ 2500 plants depuis son installation, vergers, haies, et petits fruits.

Lisa et Olivier souhaitent soutenir notre projet. C’est pourquoi  nous aurons un arrivage de viande de veau le mercredi 27 novembre, abattue à l’abattoir municipal à St Aubin d’aubigné, puis découpée chez TVR, atelier de boucherie à Domagné. Nous serons amenés à avoir une fois par mois un peu de leur production dans notre épicerie à partir du mois de janvier, et aussi quelques colis de viande pour les coopérateurs intéressés.

Les vaches qu’ils élèvent sont aux champs toute l’année avec le taureau, à brouter l’herbe ou le foin en hiver. Il n’y a pas d’intervention productiviste, les veaux naissent donc aux champs.

Les veaux sont uniquement vendus en circuit court.

Ils sont soutenus par 2 Amaps (Amapopote, Pace à l’Amap), et sont fondateurs et bénévoles au www.leclicdeschamps.com

Olivier est aussi militant auprès de la Confédération Paysanne, administrateur au Mouvement de l’Agriculture bio-dynamique, à la FR CIVAM (réseau qui met en lien agriculteur, ruraux, et société civile, pour promouvoir une agriculture plus économe, autonome et solidaire, visant à nourrir, préserver et employer dans les territoires), et formateur en agriculture biodynamique au CFPPA de Segre afin d’accompagner la génération future.

N’hésitez pas à prendre le temps de jeter un oeil sur leur page facebook ;-), Olivier y met pleins de choses intéressantes sur ses animaux, son exploitation, son travail au quotidien: https://www.facebook.com/lechantduble/  

Redémarrage des activités de notre association

Mardi 12 septembre, un petit groupe de personnes se sont retrouvées avec pour objectif la relance des activités de l’association. 

En effet, si l’association Breizhi’potes avait originellement pour fonction de servir de cadre à la préfiguration du projet de coopérative, elle avait aussi pour mission celle d’animer la communauté d’adhérent.e.s rassemblé.e.s autour de celui-ci.

Une charte des valeurs, commune à la coop et à l’association, avait alors été rédigée collectivement. Elle nous rassemble aujourd’hui autour de ce projet commun : créer un espace de bienveillance et convivialité, d’entraide, de joie et de partage de connaissances et de savoirs-faire

Si la coopérative a avant tout besoin de vous pour la faire fonctionner – des créneaux restent à pourvoir (Bénévoles Ressources, Caristes, formations, …etc) – il nous faut avant tout pouvoir répondre à ces besoins de fonctionnement, car la coopérative ne tournerait pas sans cela. Cependant, l’association et l’animation de la communauté nous fait entrevoir d’autres possibles (services, événements festifs, vie du quartier…etc).

C’est pourquoi nous avons pensé que l’association devait, dans un premier temps, venir en soutien de la coop, et ne pas organiser de temps de mobilisation qui soient en dehors d’une logique de développement de son activité.

Parmi les idées retenues lors de l’AG du 22 juin dernier, nous avons essayé d’identifier les actions qui nous permettraient d’aller dans ce sens. Ainsi la mise en place d’ateliers (cuisine, jardin, couture, ou zéro-déchet,…) pourraient être un plus qui permettrait d’attirer davantage de coopérateur.tirce.s et donc davantage d’énergies positives 😉 L’organisation de conférences pourrait également permettre de faire parler de nous et de sensibiliser sur des thématiques données. De même, co-organiser des marchés de producteurs avec nos partenaires sur le quartier serait vraiment un plus en terme de visibilité. Enfin, le suivi déjà amorcé avec le Groupe de Travail ‘Alimentation Durable Accessible à tous’ animé par la MCE sur le quartier du Blosne, nous permettrait de continuer à oeuvrer dans le sens d’une meilleure implantation et de créer davantage de liens sur ce territoire*.

Si vous êtes intéressé par l’activité de l’asso Breizhi’potes et que vous avez d’autres idées pour la faire vivre.  N’hésitez plus, faites vous plaisir, venez nous rejoindre. 😉

La prochaine réunion est le jeudi 3 octobre 2019 à 19h à la MCE.

Breizhi’Papote de rentrée

Se rencontrer, se découvrir des points communs grâce à un bingo concocté pour l’occasion ou encore discuter avec notre nouvelle salariée… autant de raisons qui ont amenées  vendredi 13 septembre une cinquantaine de coopérateurs à venir à la Breizhipapote de la rentrée. 

Une Breizhipapote ce sont des échanges, un banquet tiré du sac , une bière partagée ou encore des conversations à bâtons rompus. Nous sommes nombreux et cela permet de rencontrer d’autres coopérateurs en dehors du cadre du créneau habituel à l’épicerie.La prochaine Breizhipapote sera annoncée à l’épicerie et sur les supports de communication habituels.

Des idées pour les prochaines Breizhipapotes? Envie de filer un coup de main? Envie d’accueillir une breizhipapote chez toi ou de proposer  un lieu qui te semble intéressant ? Deux solutions possibles : par mail à la commission Fonctionnement Interne : fct-interne@breizhicoop.fr ou lors d’un créneau, discutes-en avec les personnes avec toi !

Bibliothèque participative


Trouver des trucs et astuces pour réduire son empreinte écologique, faire des économies, s’informer sur la démarche zéro-déchet, apprendre à mieux consommer, ou simplement passer le temps dans la file d’attente de la caisse …

Une bibliothèque dédiée s’installe dans l’espace convivial. Et si vous avez envie de poursuivre votre lecture, certains ouvrages seront empruntables pour trois semaines, juste en remplissant vous-même le registre de la bibliothèque.


Pour constituer le fond de livres disponibles, nous faisons appel aux coopérateur.rices : vous avez chez vous un livre sur le thème de la réduction de l’empreinte écologique (au sens large) qu’il vous semble indispensable que tout le monde lise, que vous avez tellement feuilleté que vous le connaissez par coeur et n’en avez plus besoin ?

N’hésitez pas à en faire don à l’épicerie. Vous pourrez à partir du mois d’octobre le déposer sur l’étagère prévue à cet effet. La coopérative complétera avec l’achat de quelques ouvrages indispensables à consulter sur place.